Vous êtes sur le FAQ d'ECLIPSYS catégorie solaire thermique.

Vous-y trouverez une réponse à la majorité de vos questions.
Vous pouvez nous soumettre de nouvelles questions
en utillisant le formulaire de contact afin de nous aider à perfectionner notre liste.

 

 

Quelle est la surface de toiture nécessaire pour s’équiper d’un chauffe-eau solaire ?

Contrairement au système photovoltaïque, l’installation d’un chauffe-eau solaire nécessite peu de surface de panneaux à nos latitudes. Deux panneaux représentant environ 5m² de surface de toiture suffisent en général pour produire l’eau chaude sanitaire d’un foyer de 4 personnes.


Que se passe-t-il lorsque le temps est mauvais ?

Le solaire thermique permet de couvrir la majorité des besoins annuels en eau chaude du foyer. Par faible ensoleillement, l’appoint qui peut être électrique ou issu de votre système de chauffage (chaudière gaz, fioul,..) prend le relais automatiquement pour vous assurer une production d’eau chaude continue.


Que se passe-t-il en cas de surchauffe en été ?

Une installation solaire thermique doit être dimensionnée pour limiter les phénomènes de surchauffe estivale. Par ailleurs, bon nombre de constructeurs ont équipé leurs produits de systèmes permettant soit d’évacuer l’excédent de chaleur (par circulation nocturne dans les panneaux, dans le sol, dans une piscine, etc…) soit de vider le circuit solaire lorsque le ballon est suffisamment chaud (systèmes dits auto-vidangeables)


Quelle est la durée de vie de mon chauffe-eau solaire ?

De par sa conception rudimentaire, votre installation solaire thermique résiste très bien à l’épreuve du temps. La première génération de systèmes solaires thermiques destinée au secteur résidentiel date des années 70 au moment du choc pétrolier. Bon nombre d’entre elles fonctionnent toujours aujourd’hui.


Quelle technologie de capteurs solaires thermiques choisir, capteurs plans ou capteurs à tube sous vide ?

On distingue deux grandes familles de capteurs solaires thermiques : les capteurs plans et les capteurs à tubes sous vide. Les capteurs plans, plus esthétiques, s’intègrent parfaitement à la toiture. Ils ont en outre des performances suffisantes pour répondre aux besoins de la plupart des configurations. Les capteurs à tubes eux sont réservés aux configurations présentant de fortes contraintes techniques : surface disponible limitée pour les capteurs, capteurs mal orientés, etc.

 

Doit-on entretenir son chauffe-eau solaire ?

Un chauffe-eau solaire nécessite peu de maintenance. Toutefois, comme n’importe quelle installation hydraulique le contrôle du bon fonctionnement peut s’avérer utile. Un simple contrôle visuel peut par exemple être fait à l’occasion de la visite annuelle pour l’entretien de votre système de chauffage principal.


Les points à vérifier sont :

 

  • La pression du liquide caloporteur
  • Le fonctionnement de la pompe, pour les systèmes à pompe
  • L’absence de feuillages ou tout autre débris sur les panneaux