Les systèmes solaires thermiques fournissent de l’énergie gratuite tout au long de l’année.

Un chauffe-eau solaire peut couvrir jusqu’à 60 % de vos besoins en eau chaude sanitaire et un système solaire combiné jusqu’à 50% de vos besoins de chauffage. Le complément étant assuré par l’énergie d’appoint de votre choix (chaudière gaz, pompe à chaleur, etc.).

 

Le gisement solaire

La France dispose du cinquième gisement solaire européen.

Contrairement à certaines idées reçues, ce potentiel est disponible sur tout le territoire. Certaines régions sont bien entendu mieux loties que d’autres. En effet, les régions de la côte méditerranéenne, particulièrement privilégiées, produisent en moyenne près de 40% d’énergie de plus que les régions situées plus au Nord.
Mais dans la pratique, même dans les régions dont le gisement solaire est le plus faible (moins de 1220kWh/m²/an) l’installation d’un chauffe-eau solaire ou d’un système solaire combiné permet de réaliser les mêmes économies sur la production d’eau chaude.


La différence réside dans la quantité de panneaux installés pour collecter l’énergie solaire.

Là où deux panneaux solaires sont nécessaires pour répondre aux besoins d’eau chaude sanitaire d’une famille de 4 personnes à Nantes, un seul suffit pour la même famille sur Nice.

 

Potentiel énergétique moyen en kWh par an et par m²

 

* Valeur de l’énergie du rayonnement solaire reçu sur un plan d’inclinaison égal à la latitude et orienté vers le sud - Source ADEME

 

 

Prenons pour exemple un cas concret

Une famille de 4 personnes décide d’installer dans sa résidence principale située à La Roche sur Yon en Vendée un chauffe-eau solaire pour assurer sa production d’Eau Chaude Sanitaire.

Elle dispose en outre d’une chaudière fioul qui sert au chauffage ainsi qu’à sa production d’eau chaude sanitaire.

 

 

Données d’entrée :
Consommation d’ECS : famille moyenne 140 litres/jour
Configuration de toiture : un versant orienté plein sud, à 45°
Besoin annuel pour la production d’ECS : 2954 KWh/an

 


Solution technique installée :
2 capteurs solaires intégrés en toiture d’une surface totale 4,5m² et d’un ballon bi énergie de 300l. Le ballon bi énergie permet d’assurer l’appoint par la chaudière fioul déjà en place.

Résultat, les apports solaires gratuits constituent avec 1772 kWh/an près de 60% des besoins annuels en ECS du foyer !

Ce qui représente environ la consommation de 180 litres de fioul soit l’économie de 165€ (1) par an !
Cette famille évite par son geste l’émission de 750 kg de CO²/an, soit l’équivalent de 5000 km(2) parcourus par une voiture moyenne.

(1) Prix moyen du fioul domestique au 01/04/2011, 92€/hl TTC
(2) Exemple d’une voiture familiale type monospace émettant 150g de C02/km